AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 yeux disent (claire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simo Butler
avatar

AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : GILL, MERCI CHAT
MESSAGES : 164
ICI DEPUIS : 12/07/2017

MessageSujet: yeux disent (claire)   Dim 6 Aoû - 11:49

On (avec Eddy) venait souvent s’asseoir ici pour regarder les grands (comme on les appelait) jouer au basket. J’ai jamais rien compris aux règles parce que je m’en fichais. Ce que j’aimais voir, moi, c’était ces gens qui sautaient, le bruit de la balle contre le panier et les mains qui se serraient en éclat de joie du côté des vainqueurs.
Un spectacle de liesse.
Il fallait des yeux pour le voir, des yeux pour voir les yeux rieurs des autres, les visages fendus de sourire. L’esprit d’équipe. Ça se sent probablement, mais ça se voit, là, dans les muscles qui composent une figure. Dans la lueur au fond de l’œil, tonique et vivace.
Claire est assise sur les gradins.
Devant nous, ça joue.
Une bande de garçons.
Toujours les mêmes.
- Là, d’instinct, au bruit, tu penses que c’est lequel qui vient de marquer ?
Je demande avec un sourire qu’elle ne voit pas.
Elle n’a jamais vu quelqu’un sourire ?

Comment on décrit ça, un sourire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Bleu
avatar

ma vie, ma seule,
est comme un aspirateur
((elle aspire et se vide))


...
AVATAR : ZARA
CRÉDITS : JUGBAND BLUES
MESSAGES : 101
ICI DEPUIS : 05/08/2017

MessageSujet: Re: yeux disent (claire)   Dim 6 Aoû - 18:10

Simo, à gauche. Il est là. Tout près. Ses gestes (magiques), sa voix (aimée), son souffle (paisible), je les entends. Par là, les enfants crient. Les garçons jouent. La balle a rebondit, et s'est fichée dans le panier, dans une cacophonie exemplaire de jurons et de cris de guerre. Les gamins sont terribles. Ils ont l'air bien là où ils sont. Eux au moins, ils ne réfléchissent pas trop. Ils ont encore un peu de temps pour vivre.
Je n'ai, moi non plus, rien compris au basket. De toute façon, je ne saurais pas où est le panier. Mais parfois, je me dis que ça ne doit pas être très sorcier, qu'il suffit de prendre ses mesures et de se lancer. Voilà. C'est pareil. Pour sourire, il faut inspirer et se lancer.
Ce n'est pas si facile, faut pas croire.
Mais avec Simo, j'oublie qu'il faut se lancer. Ça part tout seul.
C'est le petit merdeux.
Parce qu'il crie comme un héros ou comme dieu qui sort du lit en mettant les pieds dans l'eau. Il crie, c'est plus simple de le dire comme ça.
Je sais qu'il sourit. J'aime bien quand il sourit. Je n'ai jamais vu son visage et pourtant, je peux l'imaginer.
Simo...
Mon preux chevalier se tourne un peu, juste assez. J'espère qu'il continue de sourire, car du doigt, j'approuve ses lèvres pour découvrir le sourire. Les courbes sont belles. Bien dessinées. Je les adore. Mais j'aimerais vraiment les voir. Parcourir des yeux son visage merveilleux, autrement qu'avec les mains.
Simo, tu ne m'abandonnes pas ? Jamais ?
Pour que je puisse toujours sentir son sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simo Butler
avatar

AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : GILL, MERCI CHAT
MESSAGES : 164
ICI DEPUIS : 12/07/2017

MessageSujet: Re: yeux disent (claire)   Lun 7 Aoû - 9:57

- C’est le petit merdeux.
Je laisse échapper un rire.
- Raté. C’est son frère.
Puis sa voix prononce mon nom, alors je me tourne lentement vers elle, le sourcil froncé. Mon corps s’électrifie un peu, parce qu’elle pose sa main sur mon visage. Je crois que je ne m’habituerai jamais à ça. À ses mains qui remplacent mes yeux, parce qu’elle ne peut pas faire autrement. C’est quelque chose de voir avec le bout de ses doigts et rien d’autres.
Comment elle pense ?
Comment elle rêve ?
Avec des odeurs, des musiques, des sensations ?
- Simo, tu ne m’abandonnes pas ? Jamais ?
Mon sourire se fane un peu. Il faut pas me demander de me faire des promesses, jamais. Je crois que je suis la pire personne qui puisse exister pour ces choses-là. Parce que moi je peux pas mettre mon cœur dans une boîte, la donner à Claire et lui dire : il est à toi, je me dévoue, je pose mon genou à terre et je garde ta main dans la mienne pour toujours.
Je ne peux pas.
- Pour l’instant je suis là, avec toi. C’est tout ce qui compte.
Je me rattrape comme je peux.
Je vais peut-être la blesser, c’est vrai. Mais être avec moi c’est s’exposer, c’est accepter de se frotter à quelques épines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Bleu
avatar

ma vie, ma seule,
est comme un aspirateur
((elle aspire et se vide))


...
AVATAR : ZARA
CRÉDITS : JUGBAND BLUES
MESSAGES : 101
ICI DEPUIS : 05/08/2017

MessageSujet: Re: yeux disent (claire)   Mar 8 Aoû - 8:16

Frère. Et le sien, comment il va ? Il en a bien un, non ? J'aimerai, un jour, le rencontrer. Avoir un frère. Ça doit être bien. Un frère qui parle.
Son sourire qui se fane me rend un peu tristesse, je retire me mains, j'attends qu'il dise quelque chose. Sa voix, souvent, me guide. Qu'il me mène, alors. Qu'il soit, oui, pour l'instant, avec moi. Pas pour toujours. Seulement maintenant. Après tout, qu'on soit maintenant à deux ne dit pas ensemble jusqu'à la fin. Cela dépend de la fin, aussi.
Oui, tu as sûrement raison.
Il a raison. Jamais tord. J'aime l'écouter. Même si des fois, ce qu'il dit, ça m'exécute. Je voudrais, des fois, le rendre plus heureux qu'à ce jour. Ici, on dépérit. Si je pouvais l'emmener ailleurs rien qu'avec des mots, rien qu'avec des gestes. Si ici, c'était nul part, un monde imaginaire qui le ferait sourire ? Mais à quoi sert la pensée si demain plus personne n'écoutera ?
Parfois, je rêve de demain.
...
Je rêve qu'il fait beau.
Que je vois.
Qu'on est, nous deux, sur un navire.
Qu'on vogue vers l'eau(-delà).
Que je tiens la barre. Et que tu es à la vigie.
...
Et d'un coup, tu n'es plus là.
Et j'ai beau t'appeler, tu n'es, vraiment, plus là du tout. Alors j'ai peur. Mais ça je ne vais pas lui dire. Néanmoins, j'ai peur de demain sans lui. Peur qu'un vilain coup de brosse efface le joli tableau de notre vie. Je veux pas vraiment qu'on me conforte dans mon rêve. Je veux juste qu'il ne parte pas.
Je t'aime beaucoup, Simo. Tu es mes yeux.
Un peu plus, aussi. J'en ai bien peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simo Butler
avatar

AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : GILL, MERCI CHAT
MESSAGES : 164
ICI DEPUIS : 12/07/2017

MessageSujet: Re: yeux disent (claire)   Mar 8 Aoû - 8:30

Je voudrais lui dire tu sais Claire, je sais pas si j’ai raison, mais j’essaie d’embellir la réalité. Car dire pour l’instant je suis là avec toi, ça peut vouloir dire je suis là jusqu’au bout. Ça peut aussi vouloir dire, peut-être que dans deux semaines, je serai plus là. Je serai plus là parce que je serai allé me plonger dans la mer jusqu’à ce que mon corps boive la tasse. Mais tout ça, je peux pas lui dire. Elle sait pas à quel point je suis un vieux débris qui flotte, poussé par les marées.
Elle doit croire que je suis une espèce de surhomme vertueux.
Ses mains retombent sur ses cuisses.
- Parfois, je rêve de demain. Je rêve qu’il fait beau. Qu’on est, nous deux, sur un navire. Que je tiens la barre. Et que tu es à la vigie. Et d’un coup, tu n’es plus là.
- Si sur ce fameux navire j’étais amené à ne plus être là, ce serait probablement parce que je serai allé dans l’eau chercher un poisson ou deux pour nous nourrir, ou alors que je me serai endormi là-haut, enivré de soleil. Puis, Claire. Arrête de t’obstiner à croire que je vais disparaître, d’accord ?
Je souris encore.
Merde, elle ne le voit pas.
Mais mon sourire, il s’entend dans ma voix qui se réchauffe parce qu’il veut la rassurer.
- Je t’aime beaucoup, Simo. Tu es mes yeux.
Je regarde autour de moi, les joueurs sont toujours sur le terrain.
Alors ma main vient attraper la sienne et la serre doucement, tout comme ma gorge s’est serrée lorsque je l’ai entendue parler.
Elle s’est serré parce qu’elle ne se rend pas compte, mais elle me met un fardeau incroyable sur les épaules. Je me sens alors investi d’une mission que je n’ai pas demandée. Peut-être que je pourrais la remercier aussi. Je pourrais faire plus de conneries, mais elle me rattrape toujours avec son regard qui n’exprime rien parce qu’il ne peut pas.
Je ne répondrais pas je t’aime aussi, Claire.
Parce que voilà, moi, je n’en sais rien.
- Je suis tes yeux.
C’est tout ce que je dis.
(et je bafouille un peu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Bleu
avatar

ma vie, ma seule,
est comme un aspirateur
((elle aspire et se vide))


...
AVATAR : ZARA
CRÉDITS : JUGBAND BLUES
MESSAGES : 101
ICI DEPUIS : 05/08/2017

MessageSujet: Re: yeux disent (claire)   Dim 13 Aoû - 16:37

Ma vie s'est toujours construire en prose. Avec quelques mots, deux trois sensations,
rien de bien remuant. Portée par le vent, comme un cerf volant. À coup de briques, mais petites, délicates, simplettes. J'aurais aimé une vie plus chamboulée. Au champagne renversé. Une vie aux côtés de Simo, qu'on arroserait à l'eau douce sans sel de mer. On serait pas seuls, on aurait tous nos amis. Parfois, on les inviterait et on chantera des chansons, bandits que nous sommes, en partageant le pain et le sel - ce qui nous reste. Trois fois rien en somme. Mais bien à nous. Jusqu'à ce qu'on en aurait marre de vivre.
Sauf que voilà, le je suis là de Simo ne sera jamais éternel. Y aura toujours pour lui un ailleurs. Un ailleurs que je n'aurais pas composé. Et je ne pourrais, sans doute, m'y évader.
J'aime sa main et la mienne serrées comme si elles avaient froid. On peut alors contempler ce qu'il y a devant nous. Pendant un temps. On pourra voir venir.
Et quand tout ça sera éteint ? Les lumières ? Les gens ?
Quand tout sera fini ? Tu ne verras plus. On aura que nos mains pour savoir, hein ?

Parfois je me dis qu'on est pas assez secoué. Qu'il faudrait un peu de citron dans nos instants.
Et ton frère ? Il voit, lui ?
Pas trop brusquer. Laisser aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: yeux disent (claire)   

Revenir en haut Aller en bas
 

yeux disent (claire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» d'ou viennent les yeux bleus de nos dadou
» Le pie-noir aux yeux bleus
» Protection des yeux contre les poussières, pollen, froid, etc. (allergies)
» Les yeux "faucons"
» Les belles aux yeux noirs de l'Aubrac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ici bas :: voici la ville :: bord d'asphalte :: le terrain de basket-